Vous envisagez de moderniser votre système de chauffage pour une solution plus respectueuse de l’environnement et plus économique ? La pompe à chaleur (PAC) pourrait bien être la réponse à vos recherches. Voici un guide détaillé pour vous familiariser avec ce dispositif avant de faire appel à un spécialiste pour son installation. 

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ? 

Une pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage permettant de chauffer l’intérieur et/ou l’eau sanitaire d’une maison. Son principe est simple : l’appareil prélève de l’énergie à l’extérieur du logement, puis le transmet à l’intérieur par le biais d’un radiateur, un ventilo-convecteur ou un plancher chauffant. Le choix de ces derniers varie en fonction de l’installation et du modèle de la pompe à chaleur. 

Son fonctionnement est simple, mais ingénieux.  L’explication est qu’elle capte les calories de chaleur émises par le sol, l’air ou encore dans un point d’eau situé à proximité de votre maison. Elle les réinjecte ensuite dans les pièces sous forme de chaleur. 

Quels sont les différents types de pompes à chaleur ? 

Vous pouvez choisir entre une pompe chaleur aérothermique, une pompe à chaleur géothermique, ou une pompe à chaleur hydrothermique pour réchauffer votre habitation ou encore pour obtenir de l’eau chaude. 

Pompe à chaleur aérothermique 

Une pompe à chaleur aérothermique est un dispositif qui capte la chaleur présente dans l’air extérieur pour ensuite la transmettre à l’intérieur. Deux types de PAC aérothermique est à votre disposition : 

  • La PAC air-air : qui permet de chauffer l’intérieur d’une maison ; 
  • La PAC air-eau : qui permet de réchauffer et d’obtenir de l’eau chaude. 

Pompe à chaleur géothermique 

La PAC géothermique extrait son énergie à partir du sol de votre jardin et des alentours. Par le biais d’un réseau de capteurs qui sont enterrés, la chaleur prélevée sera diffusée dans le chauffage central, notamment à travers de nombreux ventilo-convecteurs ou vers un ballon contenant de l’eau chaude. Pour votre installation, vous pouvez choisir un captage horizontal (si la superficie du jardin est le double de celle de la maison) et un captage vertical (si le jardin possède une surface assez réduite). 

Une pompe à chaleur géothermique est plus avantageuse, car elle peut fonctionner tout au long de l’année et ne nécessite pas de chauffage complémentaire. En revanche, son installation demande un forage, en plus d’une autorisation. 

Pompe à chaleur hydrothermique 

Si votre jardin abrite un plan d’eau, la pompe à chaleur hydrothermique représente une solution de chauffage idéale. Ce système capte l’énergie calorifique de l’eau pour chauffer efficacement votre domicile et fournir de l’eau chaude sanitaire. De surcroît, il peut également servir de climatiseur pendant les mois estivaux, vous offrant ainsi un confort thermique tout au long de l’année. 

Combien coûte le prix d’une pompe à chaleur ? 

Le coût d’une PAC varie en fonction du modèle choisi et des frais annexes, tels que les démarches administratives et l’intervention du professionnel. Pour une PAC géothermique, prévoyez un budget entre 10 000 et 20 000 euros, ce qui représente un investissement économique sur le long terme. Pour une PAC aérothermique, le coût est estimé entre 65 et 90 euros par mètre carré chauffé.

L’installation d’une pompe à chaleur est fortement encouragée par les politiques publiques, et vous pourriez être éligible à des aides financières de l’État ou d’autres organismes. Il est conseillé de vous renseigner sur ces dispositifs d’aide pour alléger le coût de l’installation.