La rénovation ou l’aménagement électrique d’un espace d’habitation nécessite parfois l’installation d’une boîte de dérivation. Cela s’explique par le fait que l’aménagement électrique n’a pas toujours été conçu avec l’anticipation d’un futur agencement. Pourquoi et comment installer une boîte de dérivation ?

Qu’est que c’est une boîte de dérivation 

La boîte de dérivation, encore appelée boîte de jonction, est un boîtier électrique situé en aval dans un tableau électrique. Il accueille les connexions d’un circuit et centralise le départ du courant vers les différents appareils d’un même fusible. Il est conseillé d’aller sur le site https://www.raccordement-electrique.fr/ pour plus de détails.

Cela peut vous intéresser : Installation et maintenance des bornes escamotables de parking

La boîte de dérivation sert à résoudre les problèmes de longueur de câble électrique et ceux des modifications du tableau électrique. Elle est également utilisée pour dériver une partie du circuit électrique d’une maison pour pouvoir ajouter une prise ou un luminaire. Ce qui permet d’éviter de tirer de nouveaux capteurs d’alimentation, car elle divise le tableau électrique en plusieurs sources.

Les différents types de boîtes de dérivation

Il existe plusieurs types de boîtes de dérivation, à savoir :

A voir aussi : Installation et maintenance des bornes escamotables de parking

  • La boîte de dérivation à maçonner ;
  • La boîte de dérivation encastrable ;
  • La boîte de dérivation posé en saillie ;
  • La boîte de dérivation en étanche. 

Chacune d’elles correspondent à un type de distribution électrique jouant un rôle spécifique. 

La boîte de dérivation pour maçonnerie, est constituée de parois défonçables avec des lamelles à multifaces. Ces dernières sont dotées de couvercles à rattrapage d’aplomb de couleur rouge et verte. Quant à la boîte de dérivation pour cloison sèche ou encastrable, elle est un modèle parfait pour la rénovation. Elle possède des griffes de fixation en métal avec plusieurs entrées de gaines électriques. 

La boîte de dérivation posée en saillie est fixée directement au mur pour réaliser une installation en surface. Elle est souvent équipée de quatre bornes à vis avec un système de fixation de câble, permettant d’éviter toute extraction. Enfin, la boîte de dérivation, en étanche, est utilisée pour réaliser des raccordements électriques en milieu humide.

Comment installe t’on une boîte de dérivation ?

L’installation d’une boîte de dérivation se déroule en plusieurs étapes, pour commencer, il faut définir l’emplacement de la boîte. L’emplacement dépend du type de boîte, mais elles sont généralement fixées au mur et à 5 cm au-dessus du sol. Après l’emplacement, il faut percer le mur, cheviller avec des équipements adaptés puis visser la boîte de dérivation dans les chevilles.

Ensuite, il faut introduire les gaines dans le boîtier de dérivation sur une longueur de 1 cm pour assurer la protection des fils. Enfin, il faut brancher les conducteurs en gardant une longueur suffisante de fils pour les interventions futures et refermer la boîte. Pour assurer sa sécurité, il est conseillé de toujours couper le courant au niveau du disjoncteur avant toute manipulation.